admin

May 192021
 

   Suite à un mauvais jugement, un jeune collégien s’est retrouvé seul face à la justice.

Pour le faire réfléchir, j’ai proposé de faire une petite BD afin d’illustrer sa situation et lui montrer comment apprendre de ses erreurs.

Nous avons discuté sur l’importance de prendre le temps avant de prendre une décision et surtout de se souvenir de ces mauvais moments 

afin de ne pas se retrouver à nouveau dans cette situation difficile.

   Pour ce faire, j’ai fait appel à une étudiante en art et à trois, sur plusieurs semaines, nous avons créé cette BD.

 Elle est imprimée sur du carton, en 2 par page et recto-verso.

 

                                                 §————§————-§———–§

 

BDpaolo1 BDpaolo2 BDpaolo3

 May 19, 2021  Posted by  Book Projects No Responses »
May 192021
 

J’ai joué pour tenter de comprendre le jeu

Les propos d’un étudiant en Licence Informatique au sujet du jeu virtuel Minecraft m’ont intriguée et je me suis proposée de découvrir ce sujet à succès planétaire. Je travaille comme éducatrice auprès de jeunes en difficulté scolaire ou sociale donc tous les moyens pour entrer en lien sont bons.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque, en l’espace de quelques jours, je me suis retrouvée accroc ! Après avoir été tuée nuit sur nuit par zombies, squelettes, araignées géantes etc, on m’a expliqué qu’il fallait un lit pour survivre et que pour fabriquer un lit, il fallait trouver des moutons. Je me suis donc mise en quête de moutons. Puis je devais miner de la pierre et du charbon pour fabriquer des outils plus solides que le simple bois et avancer dans ce jeu de survie.

Mon mari m’entendait crier « Il me faut DE LA LAINE…. POURQUOI JE NE TROUVE QUE DES COCHONS ET PAS DES MOUTONS ?? » Il me demandait s’il devait commencer à s’inquiéter. Allais-je réellement devenir une énième victime du jeu virtuel?

Trois semaines plus tard, j’affiche avec fierté une belle maison avec un lit, un four et des outils, ainsi qu’un enclos fleuri et une vache qui me donne du lait, trois poules qui me donnent des œufs et du blé à foison. Je dors et je mange tous les jours. Je suis prête, me dit-on, à passer à la suite: le dressage de chevaux par exemple, l’exploration sous-marine à la recherche de trésors ou bien encore le troc avec des villageois éloignés.

Extraordinaire ! Magique ! Que du bonheur que de se perdre dans ces forêts cubiques où on va de danger en danger mais aussi de merveille en merveille. Avec d’autres jeunes, je suis partie avec enthousiasme à la découverte d’autres jeux : Fortnite, bien sur, Warframe, League of Legends…. Quelle complexité ! j’ai même rejoué à Mario Kart – un bijou !

Rapidement j’ai vu des liens avec l’accompagnement de personnes fragiles, addict aux écrans ou aux jeux:

– aspiration dans cet univers écran-souris-clavier

– rapport à l’effort et gratification instantanée

– zone de confort et intolérance à la frustration

– évitement et isolement social

J’ai appris que, comme dans la plupart des jeux, plus on joue, plus on avance. Il faut donc jouer encore plus !Ces jeux sont conçus pour garder le joueur en ligne le plus longtemps possible. Tout un système de points et de niveaux est mis en place1, avec en parallèle des skins ou des avantages qu’on peut « s’acheter » avec nos points. On ressent le besoin de jouer tout le temps afin de pouvoir accéder au niveau supérieur. Je me suis retrouvée au milieu de la journée à planifier de manière précise les étapes que j’accomplirai pour partir à la recherche d’un nouveau village et j’avais hâte de me retrouver devant l’écran le soir pour les mettre en place. Je peux facilement imaginer un jeune, jouant 4 à 6 heures par jour, penser à sa stratégie lorsqu’il est au collège ou lors du repas en famille. Il est physiquement présent, mais dans sa tête, il est dans son jeu. Comme nous ne sommes pas tous égal devant le jeu et les addictions, certains tombent dans la dépendance : aspiré par cet univers de gratification instantanée, ils ne peuvent plus se passer de leur univers numérique et décrochent des exigences scolaires.

Il en est de même pour les réseaux sociaux. De nombreuses études démontrent comment les algorithmes s’améliorent de mois en mois pour influencer notre niveau de dopamine2. YouTube et Tik Tok nous montrent ce que nous voulons voir. Un jeune qui passe des heures à naviguer de clic en clic perd toute capacité de jugement, voire même de réflexion et croit tout ce qu’il voit. « Si, si ! Je te promets, je l’ai vu sur You Tube !! »

De même, ces mondes dans lesquels les jeunes recherchent la facilité ou le réconfort réduisent le développement de la gratification à retardement. Quand on leur dit « Tu fournis un effort maintenant mais tu ne verras le fruit de ton labeur que dans un mois ou deux », ils nous rient au nez. Cet effort est devenu trop difficile pour l’adolescent qui préfère retourner dans son monde de clic-réaction instantanée.

L’aspect financier a toute son importance. Les jeux video représentent un marché de plus de 150 milliards de dollars, You Tube gagne de l’argent à chaque visionnage imposée de publicité. TikTok explose sur le marché.3 L’adolescent n’a pas la maturité de s’extraire de cette addiction, ni la force de se battre contre une telle industrie pesant tant de milliards de dollars. Nous non plus d’ailleurs… les séries Netflix sont conçues et écrites pour durer dans le temps. Par exemple, l’adaptation d’une œuvre classique, comme La Servante Ecarlate de M. Atwood, passe de 300 pages écrites à quatre saisons / 41 épisodes, c’est-à-dire près de quarante heures de visionnage télévision.

Pour revenir à l’addiction aux jeux vidéo, elle a été reconnue officiellement par l’OMS en 20184. Elle est réelle, et très difficile à en sortir, comme la drogue ou l’alcool. Contrairement à la drogue, elle est légale et contrairement à l’alcool, sa publicité est légale.

Il n’y a pas de baguette magique, ni de solution rapide. En amont, la famille peut imposer dès un jeune age une limite du nombre d’heures d’utilisation des écrans. Il est très fortement recommandé d’utiliser le contrôle parental, sans négociation. Nous, éducateurs, nous pouvons imaginer un accompagnement varié, tourné vers le monde extérieur: une fois le lien créé et la confiance instaurée, nous pouvons proposer des sorties, des activités physiques et créatives, tout ce qui permet au jeune de sortir de l’univers numérique et le faire travailler le développement ordinaire d’un adolescent, bouger, découvrir, tomber et se relever pour recommencer. Je suis tentée de dire que si l’addiction est avérée, la scolarité devient secondaire face à l’importance d’aider le jeune à en sortir.

PS – J’ai arrêté de jouer à Minecraft au bout de trois mois, aidée par l’arrivée des beaux jours, la réouverture des terrasses et surtout une bonne dose d’auto-motivation vis-à-vis de la futilité de perdre tant d’heures devant un écran.

Marijke Bryden,

moniteur-éducateur

1 Extrait du Guide nouveau joueur sur Warframe. [XP = experience points]

(https://infinity-area.com/guides/guide-du-nouveau-joueur-partie-1)

L’XP est essentielle et au centre du Gameplay !  Pour avancer dans votre aventure il sera plus que nécéssaire d’en acquérir !  Et croyez moi, vous n’en avez pas fini des heures de farms ! […] Après avoir terminer “l’introduction” du jeu, vous allez alors rentrer dans le vif du sujet !  Vous allez devoir alors débloquer uns à uns, les différents outils de votre Orbiteur, mais aussi commencer à reprendre le Système des mains des différentes races hostiles aux Tennos ! Et pour cela vous allez devoir gagner en puissance, Monter vos Warframes, vos armes puis en acquérir de nouvelles et recomencer ! Encore ! Encore !  Encore ! ET EEENCOOOOREEEE ! OUIIII LE L’XP ! 

2https://www.unidivers.fr/reseaux-sociaux-dopamine/

3https://blog.digimind.com/fr/agences/tiktok-chiffres-2019-france-monde

4https://lebonusagedesecrans.fr/2018/06/23/18-juin-2018-loms-reconnait-laddiction-aux-jeux-video/

 May 19, 2021  Posted by  Book Projects No Responses »
Jun 102020
 

Cet été c’est mes filles qui font le stage.
La dernière semaine de juillet et la première semaine d’août.
This summer, I’m proud that my daughters will be organising the Garderie & Games.
The last week of July and the first week of August.

For more information, email steph.bryden@gmail.com

bulle de texte playligne-verticalekidsco

 June 10, 2020  Posted by  Lessons No Responses »
Feb 262018
 

De nos jours, il est essentiel de se sentir capable de prendre la parole dans diverses situations. Travailler devant le miroir est un bon début… L’anglais peut être un outil qui nous permet de prendre la peau de quelqu’un d’autre, un étranger, un inconnu, un autre. “Ce n’est pas moi qui parle comme ça, debout devant ces gens, c’est mon alter ego”.

Debat1

Le théâtre est super pour s’habituer à parler devant les autres, mais le Débat a aussi des avantages! on se laisse emporter par nos idées, on veut convaincre l’autre…

Pour faire un bon Atelier Débat:

* ensemble, choisir quelques thèmes qui plaisent – et qui sont accessibles à tous, en anglais! Si vraiment ça vous fait peur, ça reste un super exercice en français. L’idée est après tout de gagner en confiance en soi.  Sélectionner un thème et l’écrire au tableau ou sur un bout de carton.

* diviser le groupe en deux: un POUR et un CONTRE.

* chaque groupe prépare ses arguments pendant 10 minutes ou une heure. Bien creuser, toute idée est bonne à prendre!

* rappeler les consignes, simples et claires: chacun son tour et respecter de la parole de l’autre.

* se lancer…!

Debat2

 

 February 26, 2018  Posted by  Tips & Opinions No Responses »
Nov 132015
 

marqueursveja

Vocabulary building vocabulary is essential!
 ça marche pour tous les ages!!

 

 

 

 

 

 

 

 

Flash cards are great for increasing vocabulary through play.
eg memory pairs:
happy – sad          kind – nasty
huge – tiny           wet – dry
light – dark           light – heavyflashcardscupofteaOr silly ‘pairs of three’:
fresh – cold     fish
grilled – square     bread
juicy  –  round     orangeeg Happy families
Family Move (jump, climb, dance, run, fly) or Family Disco (sing, dance, clap, cheer)

 Create your own Happy Fmily cards 

1. Take a A4 or A3 sheet of paper, preferably 100g to avoid transparency.
2. Measure into 8 or 16 same-size rectangles.
3. Put on your thinking cap: verbs, adjectives, …
4. Find 3 or 4 words of the same family.
5. Draw, by yourself or your students
6. Write each family name + 3 or 4 members
7. Then the name of each individual card in colour
8. Plastify and cut.

See below for a sample of our home made cards – in blue.

Créer ses propres cartes Jeu des Familles.marqueursverve
1. Prendre une feuille A4 ou A3, de préférence 100g
pour éviter la transparence.
2. Mesurer 8 ou 16 rectangles de la même taille.
3. Définir ce que vous allez enseigner: verbes d’action, adjectifs, …
4. Trouver 3 ou 4 mots de la même famille
5. Illustrer, vous-même ou vos élèves.
6. Ecrire chaque nom de famille + les 3 ou 4 membres
7. Puis le nom de chaque carte individuelle en couleur.
8. Plastifier et découper et voilà! Voir ci-dessous (en bleu) pour des idées.

 

Make your own board game With an A3 piece of paper, based on Snakes & Ladders, draw your own board, based on your lexical theme: sports competition, house, travel, etc.

 

Draw your own monster or magic house  This helps produce speech and increases rich vocabulary. The student’s monster can have three square heads and tiny, hairy ears…

 

Bingo boards Easy to do and excellent for fast learning of numbers! Highly recommended for students or anyone whe needs to know numbers. Everyone gets 2 or 3 cards, the reader has a sheet with all numbers from 1 to 89 or 99 and crosses them out as he goes along. This helps!!

http://myfreebingocards.com/numbers/1-90/printable-bingo-card-generator

Facile à faire et ça marche super bien pour les jeunes – ou moins jeunes – qui doivent maîtriser les chiffres. Chacun reçoit 2 ou 3 cartes, l’animateur a un tableau des chiffres de 1 à 89 ou 99 et les barre au fur et à mesure qu’il les énonce – ça aide!marqueursverve

Verb_Families_Easy_2

 November 13, 2015  Posted by  Lessons No Responses »
Nov 132015
 

marqueursverve

Il est possible de trouver une manière ludique d’illustrer la plupart des points de grammaire d’une langue. Je suis tombée sur ce livre il y a quelques années et ce fût une révélation…!  Grammar Games: cognitive, affectie and drama activities for EFL students, by Mario Rinvolucri.

Thank you Mario!

J’y ai appris que si on demande à ses élèves ce qu’ils ont fait le weekend dernier ou de raconter une histoire en anglais qui commencerait par “Il était une fois …” “Once upon a time, there were three little pigs.”  tous les verbes doivent automatiquement être au prétérit. C’est génial pour faire de la pratique, on peut créer des tas de scénarios qui invitent les élèves à rester au passé. Mais s’ils ne maitrisent pas ce temps, ce sont des cadres à éviter.

Un autre exemple sont les quiz: on peut poser la même question 10, 20 fois en changeant les noms. En anglais, il est important de bien maîtriser les questions qui commencent par WH – what, when, where, why, who and how. Les quiz à répétition permettent de maîtriser ces six petits mots essentiels. Voir quelques exemples plus bas.

Le jeu des 7 différences permet d’utiliser sans fin ‘There is’ ‘There are’. Comme il n’y a pas d’équivalent en français, les jeunes apprenants ont parfois du mal à se souvenir de cette différence. Mais une fois qu’ils l’ont répété 20 fois, ils ont compris!

Pour appendre les pronoms personnels, se mettre debout en cercle. Commencer par dire une phrase descriptive, eg “I’m happy” ou “I live in Opio”. Puis demander aux autres de répéter la phrase mais en pointant du doigt et en mettant le pronom approprié. “You’re happy” ou “He lives in Opio”. C’est la même exercice qui se fait sur papier, mais là on le fait en live! Encourager les phrases rigolotes.

L’essentiel dans l’apprentissage de la grammaire c’est la mise en situation, même autour d’une table avec des images, puis de répéter répéter répéter.

repeatredtimes

Après avoir bien joué, bien sur, revenir au bureau et résumer ce qu’on a fait sur une belle page de cahier et/ou sur un beau poster pour le mur.

 November 13, 2015  Posted by  Lessons No Responses »
Nov 132015
 

marqueursveja

Acting out verbs and situations develops reflexes

Find a space inside or outside where there is room to move and preferably speak loudly, even shout!

‘The captain is always right’                              

 

………………………………klgjmlkgjlkmgjlkglkglfgkjlkfjglkfg…

 

 

 

 

 

       …..

This is an example of a great game where a Captain shouts out ship related orders: Attention!” (everyone stands straight) “Scrub the deck!” (everyone on their knees scrubs the deck) “Land ahoy…!” (point into the distance) “Ballroom dance” (dance in couples), etc.

Adapt to your own scenario, using action verbs: run, climb, fall, sink, shout, sing, dance, etc’play

Simon says Develops targeted listening. This is my favourite game. We challenge each other: I have some students who are completely unbeatable and I just love it!!

I also now have older students who play the game with younger students.

Write your own play The script can be kept very simple, based on the students’ level.
It helps concentrate their efforts, does wonders for their confidence and the little bit of effort goes a very long way.
Positive results guaranteed!See an example in Lessons/Play.

 

 November 13, 2015  Posted by  Lessons No Responses »
Nov 132015
 

marqueursveja
I’ll make these available on my website soon!

Kids can play for hours with these games and after a few weeks or months they know most of the words and can use them in day-to-day conversation.

 

IMG-20151110-02444IMG-20151110-02449

 November 13, 2015  Posted by  Lessons No Responses »
Nov 132015
 

 

marqueursvejaOne day, I started writing my own scripts, from scratch and a friend helped me with the staging. It was a lot of fun and a big success. That was 7 years ago. I have now just completed my 12th play and am always amazed how this works wonders in terms of group dynamics, pronunciation, over-achievement, and most importantly: confidence! Here are some photos and sample texts.

I usually write a basic framework before the start of the workshop, then adapt according to each student’s personality, level and willingness.

If needed, I can help you get started! Feel free to contact me: I can suggest topics and basic plots.

 

 

 

 separateurvertical marqueursverveUn jour j’ai commencé à imaginer des petites pièces de théâtre. Une amie m’a aidée avec la mise en scène. Nous nous sommes bien amusées et ce fût un franc succès. Sept années et douze pièces plus tard, je pense avoir trouvé une formule qui marche. Je suis sans cesse épatée et émerveillée par le travail des enfants. Il se crée une dynamique de groupe qui fait qu’une sorte de magie s’opère: les enfants apprennent le texte très rapidement, je leur laisse la possibilité d’adapter le texte selon leur niveau et leur personnalité. A force de répéter leur texte à haute voix devant les autres, ils améliorent leur prononciation. Mais là où ils gagnent le plus, c’est en confiance. Ils se disent, avec droit, qu’ils parlent anglais!

En dessous, vous verrez quelques photos.

Si vous le souhaitez, je peux vous aidez à démarrer un tel projet. N’hésitez pas à me contacter et je peux vous envoyer un scénario de base.

 

Stage_NY-photos

 November 13, 2015  Posted by  Lessons No Responses »